Nos réflexions sur l’industrie

Réflexions

Restez calme, AirStart vous accompagne

Vous faire arriver à bon port, une pièce durable à la fois

Ça y est, la haute saison estivale des voyages est officiellement à nos portes! L’été dernier, le nombre de passagers transportés par voie aérienne a atteint un record de 222 millions et ce, rien qu’aux États-Unis; on s’attend également à ce que la demande s’accroisse partout dans le monde cette année.

Nous savons pertinemment que nous allons nous déplacer beaucoup cet été pour assister à des conférences, des événements organisés par l’industrie et peut-être, avec un peu de chance, pour nous accorder même un peu de repos. Et nous savons aussi que nous ne serons pas les seuls.

Comment surmonterons-nous cela? Eh bien, à part écarter les jeudis et les vendredis de la mi-juin au début août, il n’y a pas grand-chose à faire sauf prendre son mal en patience.

La question qu’il faut plutôt se poser :

En tant qu’initiés de l’aviation, Comment peut-on améliorer les choses?

Récemment, les nouvelles aux États-Unis soulignant les longues files d’attente aux contrôles de sécurité dans les aéroports et l’impuissance apparente de la TSA à régler ce problème ont fait de l’efficacité (ou l’inefficacité) opérationnelle de l’industrie aéronautique une préoccupation de premier plan. À mesure que d’autres renseignements sont communiqués, et compte tenu du limogeage du responsable de la sécurité de la TSA suite à l’indignation suscitée, on constate qu’il y a un bon nombre d’éléments posant problème au sein de la TSA qui ont sérieusement entravé sa capacité à bien concilier sécurité et commodité. Il va sans dire que cette situation ne se réglera pas simplement avec un remaniement de la direction.

Malgré ce que voudrait nous faire croire la vague de couverture médiatique déclenchée récemment, tout n’est pas si noir!

Le secteur aéronautique est, par nature, très complexe. On compte plus de 10 000 pièces sur un avion commercial normal et au moins autant de « pièces mobiles » sont nécessaires pour rendre possible le voyage en avion sous sa forme la plus simple. « Faciliter la vie » aux passagers signifie simplifier les processus et en améliorer l’efficacité chaque fois que l’occasion s’en présente tout en assurant la sécurité de tout un chacun. Il ne fait aucun doute que cela représente un défi colossal. Mais il s’agit d’un défi que l’industrie aéronautique est parfaitement capable de relever. Il existe une foule de technologies nouvelles et fascinantes dans le domaine de la recherche et du développement qui méritent notre attention, parmi lesquelles des étiquettes permanentes pour bagages équipées de puces électroniques RFID intégrées permettant de faire le suivi de vos bagages à partir de votre téléphone intelligent, la carte d’embarquement sans contact et la possibilité de garder vos chaussures aux pieds et de laisser votre ordinateur portatif dans votre bagage à main en évitant les files d’attente.

Au-delà du débat sur les problèmes de la TSA, à AirStart, nous travaillons toujours d’arrache-pied à l’amélioration de la logistique en ne cessant de développer notre infrastructure, de nous efforcer de trouver les meilleurs modèles de service à la clientèle et d’optimiser nos stocks afin d’offrir des conditions de voyage agréables sur toute la ligne.

Nous ne serons peut-être pas en mesure de vous propulser en tête de file d’un contrôle de sécurité, mais avec AirtStart à vos côtés, nous ferons de notre mieux pour vous éviter les trois lettres que les vacanciers redoutent plus que la « TSA » : AOG.

Bons voyages!