Nos réflexions sur l’industrie

Réflexions

Les leçons tirées de Kitty Hawk

Kitty Hawk en Caroline du Nord est gravé dans notre imaginaire collectif comme étant l’endroit où l’audace, la passion, l’invention et le génie se sont unis pour atteindre l’impossible et ouvrirent la voie à l’ère de l’aviation. C’est pourquoi les férus d’aéronautique – et les rêveurs du monde entier – attendaient avec impatience la publication l’année dernière du livre de David McCullough intitulé The Wright Brothers (les frères Wright).

Mais il y a une facette moins explorée de l’histoire de Wilbur et d’Orville (et de leur sœur Katharine dont on fait peu de cas).  Selon un écrivain, c’est l’histoire montrant comment les frères Wright ont détruit leurs chances.

En bref, les artisans de la « conquête de l’air » étaient des dirigeants d’entreprise pourris, incapables de mettre leur orgueil de côté, méfiants envers les médias et, le pire peut-être, belliqueux.  Dix ans après Kitty Hawk, la Curtiss Aeroplane Company avait déjà supplanté les frères Wright en tant que plus grand constructeur d’avions. Des années de procès intentés au sujet de brevets seront à l’origine de la fusion avec leur plus grand concurrent et ennemi juré.  En 1929,  Wright Aeronautical prit le nom de Curtiss-Wright, et les frères Wright devinrent de l’histoire ancienne.

Quand l’aviation est au cœur de vos activités, une telle histoire vous touche de près. Mais en réalité, cette mise en garde devrait résonner auprès de tout entrepreneur.  Les idées ne suffisent pas. L’innovation ne suffit pas.  L’ingéniosité ne suffit pas. Il faut être prévoyant; il faut une équipe; il faut un solide plan d’affaires.  On ne peut jamais se reposer sur ses lauriers – ce qui explique pourquoi, à AirStart, nous nous efforçons constamment d’améliorer les services offerts, de nous mettre à la place de nos clients et de redonner généreusement à notre communauté en général.

Indépendamment des piètres pratiques commerciales des frères Wright, leur incroyable exploit  à Kitty Hawk reste dans les mémoires. Mais il est bon de se rappeler la trajectoire regrettable de Wright Aeronautical. Comme nous l’avons fait remarquer quand AirStart a été désignée parmi les « sociétés les mieux gérées » par Deloitte la semaine dernière,  on ne saurait trop insister sur l’importance des relations interpersonnelles.  Dans ce secteur d’activité, comme dans tous les secteurs d’activité, les partenariats engendrent la réussite.